Suite à une maintenance conséquente, les vidéos sont temporairement indisponible.
Elles seront de nouveau en ligne à partir du 15 déc. 2018.

Regarde à vue...

...est une association loi 1901 à but non lucratif, localisée en Seine Saint-Denis. Elle est née en 1998 de la rencontre de passionnés de l'image autour d'un projet de court-métrage : Sun is shining

Depuis, nos nombreux projets se sont largement diversifiés. Il peut s’agir de réalisations documentaires, reportages, de films expérimentaux ou courts-métrages, d'ateliers d’éducation à l'image, de programmation, d'organisation de projections et de diffusion web.



À partir de 2002, nous rejoignons le mouvement social après notamment le choc du second tour de la présidentielle. Nous quittons le terrain de la fiction pour celui du reportage et du documentaire. Il nous semble alors nécessaire de créer notre propre média et d'assurer sa diffusion. En 2003, lors du contre-sommet du G8 à Evian, nous expérimentons : durant trois jours, nous filmons, montons et mettons en ligne nos vidéos militantes. Nous créons notre propre site internet et nous distribuons des CDs (à l'époque !) de nos réalisations dans la rue : les premiers videozines "Colères du temps".

Aujourd'hui, Regarde à Vue réalise des films collectifs, accompagne la réalisation de films personnels, met à disposition un parc de matériel commun pour les membres de l’association et participe au montage de projet sur demande et selon ses moyens. L’association dispose également d'un réseau de diffusion pour les films dans de nombreuses librairies et médiathèques d’île de France.

L’association organise depuis 5 ans des formations à la vidéo et au cinéma, en France (Montreuil, La Courneuve, Fontenay sous Bois) mais aussi en Palestine, dans le camp de Deisheh, proche de Bethleem, où de nombreux films ont été réalisés avec des habitants du camp, sur l’île de Mytilini en Grèce avec des migrants et en Turquie avec des minorités kurdes et alévis. Regarde à Vue organise de nombreuses projections de films, que ce soit à Marseille, Toulouse, Lille, etc… Ces projections permettent de voir et de débattre autour des films réalisés. La vocation de l’association est bien de partager des regards, des points de vue et d’échanger autour des films que nous fabriquons, de donner des moyens à chacun de s’exprimer et de débattre à partir de la réalité.


Regarde à Vue, c'est une revendication, une revendication de liberté. Liberté de créer des reportages auto-produits, en dehors de tout cadre institutionnel ou commercial, donc en dehors des contraintes habituelles de forme. Liberté d'informer par/pour/sur/avec la multitude des minorités agissantes. Liberté de diffuser gratuitement des vidéos dans des espaces encore vierges de l'imperialisme publicitaire. Regarde à Vue, c'est la revendication d'être des producteurs d'images et d'informations parmi tant d'autres, d'être des éléments autonomes d'une masse de médias face aux médias de masse.


Notre association compte plusieurs membres sur Paris, Fontenay sous Bois, Montreuil, Bagnolet, La Courneuve, en Ile-de-France, dans les Cévennes, à Angers, Marseille, Douarnenez. Nous faisons parties du réseau Ciné Libre, qui regroupe 23 collectifs et associations de vidéastes, cinéastes, salles de projections, lieux de diffusion en France et co-organisons avec ce réseau les "rencontres d'ailleurs" une fois par an.

http://www.regardeavue.com/
video (at) regardeavue.com